Accueil » Actualités » Autopsie de René Préval, doute sur les causes de sa mort

Autopsie de René Préval, doute sur les causes de sa mort

Le Président de la Commission Justice et de Sécurité du Sénat, Jean Renel Sénatus, se basant sur des rumeurs circulants sur internet laissant entendre que l’ancien Président Préval pourrait être décédé de cause non naturelle. a envoyé un courrier au Ministre de la Justice lui demandant d’instruire le Commissaire du Gouvernement pour qu’une autopsie soit réalisé sur le corps du défunt, afin de faire toute la lumière sur les cause de son décès.

Courrier du Sénateur Jean Renel Sénatus :

« Port-au-Prince, le 7 Mars 2017
Monsieur Camille Edouard Junior
Ministre de la Justice et de Sécurité Publique
En ses Bureaux.-

Monsieur le Ministre,

La Commission Justice, Sécurité et Défense Nationale du Sénat de République vous adresse ses patriotiques salutations et vous informe que des Informations non encore confirmées ou infirmées circulent autour du décès de l’ancien Président René G. Préval privilégiant une thèse d’empoisonnement.

Partant du principe que l’État a le monopole des enquêtes, poursuites de la répression légale et compte tenu de la nécessité de promouvoir l’harmonie de tous les éléments de la société, se référant aussi à l’article 34 du code d’instruction criminelle en vigueur, la Commission vous saurait grée, Monsieur le Ministre, d’instruire le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince de diligenter une enquête dans l’espèce, s’adresser aux Responsables de l’institut Medico légal (IML) pour que le corps soit autopsié avant les funérailles de l’Ex-Président et que rapport circonstancié lui soit copié en toute célérité.

Patriotiquement

Jean Renel Sénatus, MA, Av.
Président de la Commission
Justice, Sécurité du Sénat. »

Le même jour nous avons appris, selon les informations disponibles, qu’à la demande de son épouse, René Préval aurait été autopsié à l’Institut médico-légal par le Dr Jean Armel Demorcy, Directeur de l’Institut. Toutefois, diverses analyses seraient en cours avant d’être en mesure de publier les conclusions de l’autopsie, ce qui prend du temps a indiqué une source médicale de l’Institut.

Source: HL

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Protected by WP Anti Spam